Historique église St-Agapit

pc feuillet historique sa

Cliquez ici pour un aperçu du livret

Vitrail du pardon

vitrail du pardon_jose

Le « Vitrail du Pardon » est situé en l’église Saint-Agapit à Deux-Montagnes. Il est l’aboutissement d’un projet paroissial commencé en 1999, où plus de 40 bénévoles ont investi 3000 heures de leur temps et leurs talents pour le réaliser.

Officiellement dévoilé le 25 avril 2002, le vitrail exprime l’amour inconditionnel de Dieu pour tous à travers la parabole de l’enfant prodigue, tel qu’on la retrouve dans l’évangile de Saint Luc au chapitre 15, versets 11 à 32.

Les dessins du vitrail ont été réalisés par Marie-Nicole Boivin et Ronald Blanchard, artisan du verre, qui a enseigné aux bénévoles comment travailler le verre et coordonné la réalisation de l’œuvre.

Long de 22 pieds et haut de 8 pieds, le « Vitrail du Pardon » est composé de trois différents tableaux développant le thème de l’amour de Dieu pour nous qui se manifeste à travers le pardon.

Les trois tableaux s’intitulent:

Chapelle de la lumièrechapelle de la lumiere

Havre de prière, de recueillement et de rencontre avec Jésus Christ, réellement présent en le Saint Sacrement (pour les catholiques, le Pain consacré lors de la messe devient la vraie présence de Jésus).  La Chapelle de la Lumière se démarque comme un espace intime et moderne de spiritualité.  Prier, méditer et se ressourcer devant Jésus dans le Pain consacré et exposé dans un lieu précis s’appelle l’adoration eucharistique.  En plus de la présence du Christ, des œuvres d’art moderne aident à s’intérioriser, à chercher et à découvrir Dieu.